Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 17:45

 

"Tes yeux sont revenus d'un pays arbitraire
Où nul n'a jamais su ce que c'est qu'un regard
Ni connu la beauté des yeux, beauté des pierres,
Celle des gouttes d'eau, des perles en placards,

Des pierres nues et sans squelette, ô ma statue,
Le soleil aveuglant te tient lieu de miroir
Et s'il semble obéir aux puissances du soir
 c'est que la tête est close, ô statue abattue

Par mon amour et par mes ruses de sauvage.
Mon désitr immobile est ton dernier soutien
Et je t'emporte sans bataille,ô mon image,
Rompue à ma faiblesse et prise dans mes liens."
 
Paul Eluard

Partager cet article

Repost 0
Published by odette trupin - dans poésie
commenter cet article

commentaires