Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 20:28

Le désert est  le lieu de vie des nomades qui ne possèdent que ce dont ils ont besoin...
Les voies menant à l'humilité, l'honnêteté, la compassion , aspirations  même inconscientes de nombreux êtres humains, commencent par notre façon de vivre. Mais alors, pourquoi  ce besoin d'être le meilleur, le plus riche, le plus intelligent sinon le plus beau? pourquoi constamment chercher à écraser les autres de son savoir, de sa puissance, de ses possessions?
 C'est en vivant simplement que l'on peut abolir ces injustices, ce conformisme social, tapageur et de mauvais goût. Il est plus confortable de vivre dans une forme d'ascétisme raisonnable que dans un étalage bourgeois injuste. Un Occidental, pensait Carl Jung, ne peut comprendre le bouddhisme parce que sa société est centrée sur la propriété et l'envie...Le concept japonais Sei Hin signifiant  : "sei," propreté et "hin", beauté accorde plus d'importance à la richesse du coeur qu'à la richesse matérielle et comme l'explique le philosophe allemand Erick Fromm: "regarder une fleur, c'est vivre au mode être. La cueillir, c'est vivre au mode avoir." Qui ne penserait à la grande Colette et à sa mère, Sido, qui ne supportait pas ce qu'elle nommait des "hécatombes de fleurs pour .une tombe" !

Partager cet article

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article

commentaires