Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 17:50

On considère trop souvent la vie professionnelle comme étrangère à la vie morale . C'est une grave erreur qui touche principalement les citoyens sans emploi et les difficultés  actuelles d'insertion de la jeunesse sont très préoccupantes. C'est par la profession que l'individu se réalise pleinement quel que soit son âge et l' époque dans laquelle il vit; c'est par elle qu'il peut faire preuve de son intelligence et de ses capacités; c'est elle qui développe en lui le sentiment de sa personnalité en lutte avec la vie qu' il appréhende.:
"voir sous sa main ou dans sa pensée croître son oeuvre, s'identifier avec elle, que ce soit la moisson du laboureur ou la maison de l'architecte ou la statue du sculpteur ou un poème ou un livre, qu'importe ? Créer en dehors de soi une oeuvre que l'on dirige, dans laquelle on a mis son effort avec son empreinte et qui la représente d'une manière sensible, cette joie ne rachète-t-elle pas toutes les peines qu'elle a coûtées ?"
Caro
La profession élève le niveau moral de l'individu.
Ceci est aussi vrai du riche oisif que du vagabond.  Par ailleurs, la profession crée entre ses membres une solidarité qui rappelle celle de la famille et qui est un puissant antidote de l'égoïsme.. et elle rattache étroitement l'individu au groupe social auquel il appartient créant ainsi une véritable solidarité organique et donnant à l'homme une idée plus juste de sa place dans la société.

Partager cet article

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article

commentaires