Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:27

"L'Empereur Yan de la dynastie des Jin avait plusieurs concubines impériales et une chèvre favorite. Le soir, l'empereur laissait la chèvre le précéder tranquillement à travers un océan de chambres. Quand la chèvre s'arrêtait, l'empereur l'interprétait comme un signe du ciel pour qu'il passe la nuit dans la chambre la plus proche.Le plus souvent, il voyait la chèvre s'arrêter devant la porte à rideau de perles de la trois cent onzième concubine. Celle-ci était enveloppée de nuages blancs et attendait la pluie. Elle lui donna ainsi un fils qui devint l'empereur Xing.L'empereur Xing laissa des agresseurs barbares s'emparer du pays à cause de son désir effréné d'un port maritime.Ce fut une longue histoire compliquée, mais le secret de la trois cent onzième concubine était simple. Elle répandait du sel devant sa porte. La chèvre s'arrêtait pour le lécher."

Ainsi s'illustrent les contingences de l' Histoire des peuples ! ..

Partager cet article

Repost 0
Published by odette trupin - dans Poétique
commenter cet article

commentaires