Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 17:04

Il est invraisemblable, de retour sur le sol français après un séjour en Extrême - Orient, de constater le défaut d'entretien, voire la saleté des aires d'accueil des passagers à l'arrivée dans l'aéroport  au nom prestigieux de Roissy Charles de Gaulle !. Le constat est triste de la différence  entre les  sols - miroirs,  les espaces, esthétiquement et savamment entretenus de Hong Kong ou de Bangkok et ceux de notre capitale dont nous sommes si fiers , nous les Gaulois ! où sont le prestige et la dignité  passés  de notre pays ? il y a fort  à parier que les étrangers, en voyage touristique chez nous , ne  décernent  désormais  plus  de satisfecit à la France !

Repost 0
Published by odette trupin - dans actualités
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 12:19

"Voilà donc le bonheur ! il remplit la capacité d'une petite cuiller ! le bonheur avec toutes ses ivresses, toutes ses folies, tous ses enfantillages ! vous pouvez avaler sans crainte : on n'en meurt pas ."  Charles Baudelaire

Repost 0
Published by odette trupin - dans verba volant
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 18:48

" "Ecouter, dans toutes les vibrations de ses trois syllabes, le mot "silence", c'est déjà jouissance : cela commence par un doux chuchotement auquel succède le lent glissement qui meurt dans le "e" muet. La voix qui  le module s'éteint, la pensée qui s'en emplit devient souffle pur.Certes, l'entrée dans le silence demande souvent, dans notre monde saturé de sollicitations innombrables, un apprentissage. Il faut  accepter de se poser, de laisser les choses qui nous possèdent et occupent notre champ mental. Respirer lâcher prise, s'abandonner grâce à des exercices engageant le corps et l'esprit oblige à remonter le courant d'habitudes bien ancrées. Mais peu à peu, le goût du silence s'installe: alors l'espace intérieur se déploie, comme un ciel sans nuage, une clairière ouverte, la mer profonde. Le centre de l'être se met à chanter dans une amoureuse communion avec les êtres et les choses . Bienheureux les silencieux  ! "
Ysé Tardan-Masquelier

Repost 0
Published by odette trupin - dans vie quotidienne
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 20:50

" Quand un enfant subit la réprobation  permanente de ses parents, surtout si les parents jouent de cette réprobation, il n'y aura jamais pour lui  d'aube nouvelle lui permettant de  se convaincre de sa propre valeur .Une enfance saccagée ne se répare pas. Le dindon d'une telle farce  ne peut avoir d'autre espoir que de surnager"

Repost 0
Published by odette trupin - dans education
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 14:25

" Tout le visage  de certains adolescents, exprime une insolence contenue qui désarçonne les familles les plus aguerries.  C' est l' expression d'une lippe méprisante, bravade anarchique et sarcasme vulnérable, par laquelle les jeunes garçons ou filles  croient parfois, dans leur impuissance, réussir à masquer  la mise à nu de leurs propres craintes... c'est ainsi qu'ils "jouent" aux durs, étudiant "l'autre" , d'un regard ennuyé et méfiant , lui  renvoyant l'image de son incapacité à  le comprendre  .."

Repost 0
Published by odette trupin - dans education
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 22:29

..." C'étaient de très grands vents sur la terre des hommes- de très grands vent à l'oeuvre parmi nous,
Qui nous chantaient l'horreur de vivre, et nous chantaient l'honneur de vivre , ah! nous chantaient et nous chantaient au plus haut faîte du péril,
 Et sur les flûtes sauvages du malheur nous conduisaient, hommes nouveaux, à nos façons nouvelles..."
Saint-John-Perse

Repost 0
Published by odette trupin - dans Poétique
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 18:37

Jean Marc Ayrault s'élève vivement avec son groupe contre l 'initiative du sénateur du groupe UMP, Philippe Marini, qui voulait supprimer purement et simplement la demi-part accordée  au décès de leur conjoint, aux personnes vivant seules et ayant élévé un ou plusieurs enfants. La droite a été mise en minorité sur cette suppression, sans pour autant revenir au droit actuel.L'existence de cette demi-part vient reconnaître les charges familiales des personnes qui désormais vivent seules. Il traduit l'effort national à leur égard. Pourtant, écrit Jean Marc Ayrault, " le gouvernement n' hésite pas à  en remettre en cause le bénéfice pour de nombreux contribuables modestes. Désormais, pour en bénéficier, les personnes concernées devront avoir supporté la charge d'un ou plusieurs enfants pendant au moins cinq ans au cours desquelles elles vivaient seules. Ainsi
l' avantage fiscal sera supprimé aux personnes veuves n'ayant pas élevé seules un enfant pendant cinq ans ou ne pouvant en apporter la preuve. Des personnes aux revenus modestes vont être fortement pénalisées et on aboutira à une augmentation de l'impôt sur le revenu de contribuables âgés jusqu'à maintenant faiblement imposés, voire exonérés...
Une telle mesure est à la fois choquante et injuste au regard du refus constant du gouvernement de supprimer le bouclier fiscal qui profite aux contribuables les plus aisés... des marges budgétaires importantes ayant été dilapidées dès juin 2007, qu'il faut désormais financer ! "

Repost 0
Published by odette trupin - dans Assemblée Nationale
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 18:40

" La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non pas dans sa capacité à recevoir" Albert Einstein

Repost 0
Published by odette trupin - dans verba volant
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 20:11

 

                            
 
                             je la trouve excellente !!!





"Voici une histoire  d'un vieil homme et la Maison  Blanche  
  Un jour frisquet de janvier 2009, un vieux monsieur est assis dans un parc
face à la Maison blanche....
 
Après quelques minutes, il se lève et va voir le soldat qui est de garde et
lui dit: " J'aimerais visiter la Maison blanche et rencontrer le président
Georges W. Bush."
 
Le soldat lui dit: "Monsieur Bush n'est plus président et il n'habite plus
ici."
 
Le vieux monsieur s'en va sans dire un mot.....
 
Le lendemain, le vieux monsieur est encore assis sur le banc de parc.... Il
se lève, va voir le même soldat et lui dit: "Je veux visiter la Maison
blanche et rencontrer le président Georges W. Bush."
 
Le soldat lui dit:" Monsieur Bush n'est plus président et il n'habite plus
ici."
 
Le vieux monsieur s'en va sans dire un mot.....
 
Pour une troisième journée consécutive, le vieux monsieur est assis sur le
même banc de parc et regarde toujours la Maison blanche. Il se lève enfin et
va voir toujours le même soldat et lui dit:" J'aimerais visiter la Maison
Blanche et rencontrer le président Georges W. Bush."
 
 
Le pauvre soldat ne sait plus trop quoi dire... Il lui dit:" Monsieur, ça
fait 3 jours que vous me demandez de rencontrer monsieur Bush et ça fait 3
jours que je vous dis que monsieur Bush n'est plus président et qu'il
n'habite plus ici!!! Est-ce qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez
pas???"
 
 
Non.... non ...., dit le vieux monsieur, c'est juste que ça me fait
tellement plaisir de vous l'entendre dire ".......
 
 
 
Alors le soldat s'est mis au garde-à-vous, l'a salué et lui a dit:
 
 
 
À demain, monsieur. " ..... 

 

 

 

 


Repost 0
Published by odette trupin - dans blagues
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 18:57

Vive la fée électricité et tous ceux qui nous la procurent et remettent en fonction les lignes  de transport  du courant électrique par tous les temps et dans les conditions  les plus périlleuses  pour rétablir "notre" courant et  redonner  à tous, confort , sécurité  et liberté ! c'est dans les conditions dramatiques de ces dernières 48 heures que nous reprenons conscience  de son importance et combien la privation  d'électricité aliène totalement  notre liberté ! bravo  et merci à tous les artisans de la solidarité !

Repost 0
Published by odette trupin - dans actualités
commenter cet article