Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

23 février 2006 4 23 /02 /février /2006 10:53

 

Face au vieillissement, la France s 'est engagée dans un système qui privilégie le maintien à domicile,  d'ailleurs plébiscité par tous. 

 Cependant, à la maison, la solidarité repose avant tout sur les personnes aidantes et les familles, financièrement, matériellement et moralement. Les systèmes d'aide sont divers sur le plan des tarifs et des statuts et ils fonctionnent de manière très fractionnée.

 Une fois surmontés les obstacles économiques et administratifs, les familles se heurtent parfois à la compétence relative des auxiliaires de vie ,animées de bonne volonté et souvent très dévouées, mais insuffisamment formées et trop mal payées. Cette situation s'aggrave par les difficultés de recrutement de personnel .

  La gestion comptable du problème de la dépendance a conduit à la création d'emplois de proximité mal rémunérés plutôt qu'à l'émergence de professionnels spécialisés qui, comme les médecins gériatres, et les personnels infirmiers, répondraient mieux aux besoins des usagers âgés. Pourtant, ceux-ci se révèlent énormes et correspondent à un gisement d'emplois exceptionnel. La gestion des ressources humaines dans ce domaine, implique une définition claire et précise des emplois. En effet, les dispositions actuelles n'autorisent pas les personnels, autre que les « soignants », titrés, à pratiquer le "nursing", les "transferts" et la prise de médicaments  des personnes non autonomes. Comment alors supporter l'idée qu'une auxiliaire de vie, quittant son travail, puisse laisser un vieillard impotent, sans soin intime, ou libre de se déplacer s'il le souhaite,  et  par voie de conséquence se considère  ensuite comme  responsable   d'une chute grave.

             La mise en place de l'APA, s 'est révélée difficile et parfois inégalitaire . l' évaluation de la dépendance,  faite à partir de grilles à entrée complexe, ne reflète pas la situation réelle de la dépendance alors même que l' explosion du nombre de demandes d' APA a révélé un besoin très important.

  Il conviendrait donc, sans attenter à leur  statut , d 'assurer une réelle coordination entre les personnels d'accompagnement de la personne âgée à domicile. Cette idée n' est pas nouvelle mais l' application  est rarement réalisée et les services accomplissent leur mission de manière cloisonnée et hors de toute tentative de pluridisciplinarité, pourtant de plus en plus indispensable à l' accompagnement de  la longévité .

  Odette Trupin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    Odette Trupin
Repost 0
Published by odette trupin - dans societe
commenter cet article