Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 21:38

Internet nous bouscule dans nos habitudes , dans nos schémas culturels et dans nos certitudes."Il faut redéfinir ce qu'est l'intelligence" suggère FrançoisTaddei,chercheur en génétique.Les tests QI ne suffiraient -ils plus ? Aujourd'hui, internet nous interpelle sur de vieilles certitudes concernant le savoir,sa transmission, sur notre disponibilité au monde ...

C'est une révolution sans précédent dont nul ne mesure  les conséquences inéluctables et  destabilisantes...car pensons-nous vraiment comme avant ?...les chercheurs contemporains ont fort à faire pour démontrer quelle influence peut avoir internet sur nos décisions..

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 09:54

"Aujourd'hui, gouverner c'est se faire voir" . Pour Michel Schneider, psychanaliste et écrivain,l'addiction à l'image dont souffrent les politiciens a tué l'action publique au profit de l'immédiateté de la parole. Un reflet de nos socié tés de plus en plus narcissiques titre Gérard Courtois dans "le monde".

L'hypermédiatisation de la démocratie a -elle  masqué le nécessaire appel à la compétence  politique,  pourtant de plus en plus indispensable dans la complexité du contexte social ?....

Repost 0
Published by odette trupin - dans societe
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 11:02

"Toute la subtilité du bien-vivre est dans l'alchimie  complexe entre lenteur et  énergie vitale" vincent Caradec

Repost 0
Published by odette trupin - dans verba volant
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 17:12

Aujourd'hui, les technologies évoluent trop vite, ainsi que les marchés. Il devient de plus en plus complexe de prendre en compte  , tous les paramètres et les facteurs d'évolution dans les prévisions. Dans un monde idéal pourtant, gouverner c'est prévoir d'où les difficultés de nos politiques ..une créativité plus exacerbée leur permettrait-elle plus de performances prévisionnelles ???

Repost 0
Published by odette trupin - dans Méditations
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 10:11

On ne peut faire vraiment confiance qu'aux personnes dont les actes correspondent à leurs paroles, ou ,mieux encore, qui agissent sans rien demander à personne...

Repost 0
Published by odette trupin - dans Méditations
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 21:09

" Frôlée par les ombres des morts

Sur l'herbe où le jour s'exténue

L'arlequine s'est mise nue

Et dans l'étang mire son corps....

...L 'aveugle berce un bel enfant

La biche passe avec ses faons

Le nain regarde d'un air triste

Grandir l"arlequin trismégiste "  Guillaume Apollinaire



Repost 0
Published by odette trupin - dans poésie
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 17:25

"Les lois de la conscience, que nous disons naître de nature ,naissent de la coutume" Montaigne

Repost 0
Published by odette trupin - dans verba volant
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 09:36

"J'ai étendu mes rêves sous tes pas;

Marche doucement, car tu marches sur mes rêves"

Paulo Coelho

 

Repost 0
Published by odette trupin - dans Poétique
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 10:57

C'était hier matin au Grand-Parc une journée d'été comme les autres. Peu de passants sur la place de l'Europe, où la Maison de la presse est fermée. Quelques personnes âgées cependant, telle Thérèse, qui commentait la nouvelle de la mort de Simone Noailles avec une amie : « Oui, je viens d'apprendre ça à l'instant. C'était une personne très respectable qui parlait avec tout le monde. Mais cela fait un bon moment que je ne l'avais pas vue ».

La mort de l'ancienne adjointe aux affaires sociales de Jacques Chaban-Delmas n'a vraiment ému qu'une classe d'âge. Même les commerçants ne se souviennent plus d'elle. Car au Grand-Parc, une bonne partie des habitants qui y avaient élu domicile au début des années soixante-dix, comme Simone Noailles, ont déménagé ou ne sont plus de ce monde. D'autres sont arrivés, qui ne l'ont pas connue. Claude, 84 ans, fait partie de la première catégorie. Il habitait l'étage en dessous de l'ancienne maire adjointe. Lui aussi a appris la nouvelle hier matin : « J'étais absent le jour de sa mort, se justifie-t-il. Nous avions acheté notre appartement en même temps, en 1968. Je visais comme elle le logement au 11e étage mais j'avais dû me contenter du 10e. Ce qui n'empêchait pas que nous entretenions de très bonnes relations. »

Elle s'était particulièrement attachée au projet d'Odette Trupin, alors Députée,qu'elle a soutenue tant que ses forces l'y ont autorisée, pour la création d' un foyer d'accueil médicalisé pour personnes handicapées vieillissantes ,novateur en France, sur le territoire de Camblanes-et- Meynac

Les deux promotrices sont  restées liées à jamais par une estime réciproque que rien n'a pu tarir.....

Repost 0
Published by odette trupin - dans actualités
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 10:52

La tentation pour beaucoup, aujourd'hui, face aux incertitudes, aux angoisses ,à la mondialisation, c' est de se réfugier dans un  isolement personnel , de se référer à un épicurisme ou à un libéralisme débridés, qui confineraient  tous à un égoïsme péjudiciable . La sagesse ne consiste-t-elle pas à reconsidérer le bonheur tel que le définissaient nos philosophes  : "Epicure,ou le plaisir au repos, Sénèque, ou le stoïcisme altier, Leibniz ou l'optimisme raisonné, Spinoza ou la joie rationnelle, Stuart Mill ou le libéralisme altruiste, Netzsche ou la jouissance du présent, Bataille ou l'appel du désir, Michel Foucault ou le souci de soi... et à choisir sa propre définition du bonheur en n'oubliant pas que, en définitive, "on n'a que le bonheur qu'on peut comprendre"comme le disait Maeterlinck...et que" étymologiquement , bonheur signifie: heureux hasard"...

Repost 0
Published by odette trupin - dans societe
commenter cet article