Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 10:05

~L’affaire du chevalier de La Barre a constitué, avec l’affaire Calas ou l’affaire Sirven, une nouvelle occasion pour Voltaire et les philosophes des Lumières, au XVIIIe siècle, de lutter contre l’arbitraire du système judiciaire et de calomnier les religieux, Voltaire a rajouté à son Dictionnaire philosophique, devenu Questions sur l'Encyclopédie et considérablement enrichi, un article intitulé « Torture » dénonçant l’excessive répression qu'avait subie le jeune La Barre...

Rappelons que le chevalier de la Barre fut supplicié sans aucune preuve pour avoir "profané" des objets religieux . C'était au XVIII ème siècle que l'on a appelé , non sans raison, "siècle des Lumières" .

Elles n'ont malheureusement éclairé qu' une partie du monde depuis 3 siècles..et sont hélas, cruellement d'actualité aujourd'hui, au XXIème siècle !!

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 18:56

Dans un monde qui n'est plus régi par la tradition, les normes deviennent de plus en plus immanentes à la volonté des individus et , de ce fait , la culture perd son unité organique. A quelles valeurs peut-on encore se référer pour porter une appréciation critique sur le monde moderne et la crise culturelle qu'il connaît ? La notion de valeur s'oppose à celle de fait comme l'idéal au réel. Alors que les faits se constatent et s'enregistrent, les valeurs constituent ce à quoi on se réfère pour juger , évaluer l'importance des faits. L'effondrement des valeurs coïncide avec la naissance des sociétés modernes. Tant que les hommes pensent leur mode d'être ensemble en référence à une extériorité,( Dieu, héros civilisateur,etc..) les valeurs auxquelles ils se doivent d'adhérer leur paraissent émaner de cette transcendance. Leurs repères sont stables et c'est cette stabilité qui est détruite avec l'avènement des sociétés démocratiques modernes. C'est au nom de l'égalité que les individus se révoltent contre la hiérarchie, et c'est par référence à la liberté, entendue comme autonomie, qu'ils dénoncent et contestent les traditions, d'où la disparition de l'autorité de la tradition et de la référence au passé, au profit de la préoccupation pour l'avenir et du culte du nouveau. Tocqueville énonçait déjà, à propos de « la démocratie en Amérique » : « le goût et l'idée de la liberté n'ont commencé à naître et à se développer qu'au moment où les conditions commençaient à s'égaliser, et comme conséquences de cette égalité même » La volonté de produire toujours du nouveau a finalement engendré une phase de déclin de la production artistique ce qui fait dire à O.Paz dans « point de convergence » : « la modernité est un sorte d'autodestuction créatrice, l'art moderne n'est pas seulement le fils de l'âge critique, mais le critique de lui-même ». Si l'on accorde à Auguste Comte que les sociétés ont besoin de croyances communes pour maintenir leur cohérence, force est de contater que, dans les sociétés modernes, les croyances communes d'ordre transcendant léguées par la tradition ont été progressivement ébranlées par le développement de la pensée scientifique. Pour reprendre l'expression de Max Weber, le monde moderne est « désenchanté ». Ainsi depuis plus d'un siècle, l'univers capitaliste est traversé par une crise culturelle profonde et c'est sans doute dans le domaine des arts que celle-ci s'est le mieux exprimée. A partir de la négation de la tradition, à partir du culte du nouveau et du changement, s'est progressivement mise en place une nouvelle logique esthétique faite de ruptures et de discontinuités : destruction de l'espace de la représentation classique ,(perspective) émergence d'une écriture dégagée de la contrainte des codes syntaxiques.. Cette situation est particulièrement préoccupante dans l'institution scolaire: l'introduction au savoir exige le respect de toute dimension d'antériorité et de supériorité, eu égard aux appétits individuels.

Mais peut-être n'est-il pas inconcevable de procéder à une critique interne de l'univers démocratique qui utiliserait comme principe les proclamations mêmes de l'humanisme des Lumières et ainsi redonnerait vie à leur contenu subversif...

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 11:15

" La mémoire a ceci de précieux qu'elle irrigue le présent de la source inextinguible de l'histoire .Que, de ce fait, elle rend fertile le terreau du savoir et ne craint pas de voir tarir celui du partage. Qu'elle crée enfin un lien fondamental entre les générations en posant le socle d'une transmission nécessaire et vitale dans l'équilibre d'une nation.." .

Ainsi, David Justet, Directeur  de la Publication du "monde" rejoint le gand Durkheim quand il disait à ses étudiants que "le passé explique le présent" ..

Ne faut-il pas , de nos jours,  s'interroger et regretter parfois  l' imprudence de jeunes citoyens  pressés, qui  négligent, nient ou renient le poids du passé ..

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 13:51

Jérôme Ferrari remporte le prix Goncourt

 C'est le prix littéraire français le plus convoité. Le Goncourt a été officiellement attribué mercredi 7 novembre à Jérôme Ferrari pour Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud) depuis le sélect restaurant parisien Drouant. Avec ce prix, l'écrivain peut espérer vendre près de 400 000 exemplaires de son roman...

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 17:53

" Je sais, aussi, dit Candide, qu'il faut cultiver notre jardin.

- Vous avez raison, dit Pangloss; car quand l'homme fut mis dans le jardin d'Eden, il y fut mis pour qu'il travaillât; ce qui prouve que l'homme n'est pas né pour le repos.

-Travaillons sans raisonner , dit Martin : c'est le seul moyen de rendre la vie supportable...." Voltaire

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 21:38

Internet nous bouscule dans nos habitudes , dans nos schémas culturels et dans nos certitudes."Il faut redéfinir ce qu'est l'intelligence" suggère FrançoisTaddei,chercheur en génétique.Les tests QI ne suffiraient -ils plus ? Aujourd'hui, internet nous interpelle sur de vieilles certitudes concernant le savoir,sa transmission, sur notre disponibilité au monde ...

C'est une révolution sans précédent dont nul ne mesure  les conséquences inéluctables et  destabilisantes...car pensons-nous vraiment comme avant ?...les chercheurs contemporains ont fort à faire pour démontrer quelle influence peut avoir internet sur nos décisions..

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 17:07

               "J'ai une pensée très ridicule, qui a un air de vraisemblance qui me surprend; je ne sais où je peux l'avoir prise, étant aussi impertinente qu'elle est. Je gage que je vais vous réduire à avouer contre toute raison , qu'il pourra y avoir un jour du commerce entre la Terre et la Lune...Remettez-vous dans l'état d'esprit où était l'Amérique avant qu'ele eût été découverte par Christophe Colomb.Ses habitants vivaient dans une ignorance extrême...ils regardaient la mer comme un grand espace défendu aux hommes, qui se joignait au ciel, et au-delà duquel il n'y avait rien. ..Il est vrai qu'il faudra traverser ce grand espace d'air et de ciel qui est entre la terre et la lune; mais ces grandes mers paraissaient-elles aux Américains plus propres à être traversées ?

" En vérité, dit la marquise en me regardant, vous êtes fou.." Fontenelle (1657-1757)

 

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 19:48

La pensée humaine s'élabore de façon affective, passionnelle et mimétique. Le biologique et le cognitif, le corps et l'esprit réagissent de concert...les résultats des travaux de l'équipe de Giacomo Rizzolatti le confirment. Ils ont identifié les "neurones-miroirs" de notre cerveau , grâce auxquels nous réagissons en écho à des comportements de nos proches, à leurs gestes, à leurs paroles et leurs émotions comme s'ils étaient les nôtres , sans même raisonner...

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 20:41

La culture d'une nation est le miroir où se reflètent ses connaissances, ses croyances, ses traditions, son contexte politique , ses institutions.... Le télescopage  montant des cultures de toutes les nations implique la compréhension par les citoyens de chacune d'entre elles, de la culture des autres . Cela implique une préparation à respecter, sinon à comprendre ,une façon de vivre différente et à l'accepter.

Ce vaste programme est pourtant une  clé de l'évolution future...

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 18:40

D'aucuns évoquent souvent  le déclin actuel de la civilisation occidentale ...Pourtant, après la remise en cause de la rationalité cartésienne mathématique ,puis de l'enthousiasme des Lumières, l'idéal positiviste et scientiste du "progrès" s'est déjà converti au XIXe siècle,  en dépit, ou à cause de l'évolution scientifique, en triomphe du nihilisme et  a débouché, sur la conscience, fondée ou non d'une impasse.Le sujet, comme fondement de toute intelligibilité, le développement des sciences comme compréhension de l'Univers ont épuisé leurs effets. Les multiples  théories du déclin ont considéré comme leur,l'expression freudienne d'un "malaise dans la civilisation".

Que valent ces pensées du déclin ? Force est de constater qu'elles sont avant tout des pensées de temps troublés, c'est-à -dire, d'époques qui se sentent menacées et en définitive capables de mourir...

Repost 0
Published by odette trupin - dans culture
commenter cet article