Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 11:23

" Dans son plus grand effort, l'homme ne peut que se proposer de diminuer arithmétiquement la douleur du monde.

Mais l'injustice et la souffrance demeureront et, si limitées soient-elles, elles ne cesseront pas d'être le scandale. Le "pourquoi" de Dimitri Karamazov continuera de retentir; l'art et la révolte ne mourront qu'avec le dernier homme..."

Albert Camus

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 22:44

Que reste-t-il en France de la morale publique, des idéaux de justice, fraternité, égalité,... inscrits au fronton des mairies ?..tant de citoyens sont déçus, voire écoeurés, qu'ils risquent de se réfugier dans l'abstention .  Ils auront tort de se détourner de leur devoir d'électeur ..c'est encore la seule manière d'une  expression collective et du sauvetage d'une démocratie en grande difficulté.!

Rester debout, malgré tout !!

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 09:46

Les trois poisons de Bouddha :

l'ignorance :qui conduit à

l'avidité : où l'on ne voit plus l'autre et où le désir d'appropriation conduit à 

la violence sous toutes ses formes qui conduit à l'anarchie

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:36

Se battre bec et ongles contre la cupidité, responsable des pires dérives des systèmes financiers, et responsable de la déréglementation morale de notre société. Il est urgent de changer de cap ,s'il est encore temps, et de remettre à plat les bases sociales, pour redonner  repères et sens des valeurs , à ceux qui les ont perdus ..

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 19:54

Dans ce monde devenu fou, chacun est  généralement en quête de repères . Le danger est l'abandon de beaucoup à leurs instincts les plus bas sans se soucier des conséquences. d'où la montée de la violence sous toutes ses formes

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 17:50

On considère trop souvent la vie professionnelle comme étrangère à la vie morale . C'est une grave erreur qui touche principalement les citoyens sans emploi et les difficultés  actuelles d'insertion de la jeunesse sont très préoccupantes. C'est par la profession que l'individu se réalise pleinement quel que soit son âge et l' époque dans laquelle il vit; c'est par elle qu'il peut faire preuve de son intelligence et de ses capacités; c'est elle qui développe en lui le sentiment de sa personnalité en lutte avec la vie qu' il appréhende.:
"voir sous sa main ou dans sa pensée croître son oeuvre, s'identifier avec elle, que ce soit la moisson du laboureur ou la maison de l'architecte ou la statue du sculpteur ou un poème ou un livre, qu'importe ? Créer en dehors de soi une oeuvre que l'on dirige, dans laquelle on a mis son effort avec son empreinte et qui la représente d'une manière sensible, cette joie ne rachète-t-elle pas toutes les peines qu'elle a coûtées ?"
Caro
La profession élève le niveau moral de l'individu.
Ceci est aussi vrai du riche oisif que du vagabond.  Par ailleurs, la profession crée entre ses membres une solidarité qui rappelle celle de la famille et qui est un puissant antidote de l'égoïsme.. et elle rattache étroitement l'individu au groupe social auquel il appartient créant ainsi une véritable solidarité organique et donnant à l'homme une idée plus juste de sa place dans la société.

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 17:22

" L'évolution morale d' un peuple n'a pas moins d'importance que son évolution économique; or, elle deviendrait régressive dans une société qui laisserait mourir de faim comme bouches inutiles ses vieillards et ses invalides...Il se peut que  l'entretien  et  la conservation dans la société de ceux qui sont malades, infirmes, incapables, entraînent une certane déperdition de  richesses et de force, mais si les sociétés ne peuvent y suffire,les sociétés riches qui se glorifient de leur luxe sous tant de formes immorales et gavent de richesses tant de parasites seraient mal venues à prétendre qu'elles ne peuvent entretenir leurs infirmes.." André Gide

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 21:54

Le respect de la liberté individuelle est la pièce maîtresse de l'idéal démocratique .
 L' essentiel est la personnalité morale, l'individu doué de volonté et de conscience. C' est lui aujourd'hui l'être sacré; c'est pour sauvegarder sa dignité, mettre ses droits à l'abri de toute atteinte, l'obliger à respecter en autrui cette même qualité qui lui vaut le respect, que le législateur décrète et que   le gouvernement exécute. Les droits de l'homme sont la base des droits des citoyens .
" La vraie démocratie, disait Pasteur, c'est celle qui permet à chaque individu de donner son maximum d'efforts"
Si la France a encore  quelque influence sur le reste du monde, c'est principalement sur ces valeurs politico sociales qu'elle  défend ardemment ..

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 18:08

La morale commence là où commence la vie en groupe, parce que c'est là seulement que le dévouement et le désintéressement prennent un sens

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 19:42

Partout où il  y a des sociétés, il y a de l'altruisme parce qu' il y a de la solidarité. Aussi le  trouvons-nous  dès le début de l'humanité ; car ces privations que s'impose le sauvage pour obéir à une tradition religieuse, l'abnégation avec laquelle il sacrifie sa vie dès que la société en réclame le sacrifice, le penchant irrésistible qui entraîne le Gaulois à ne pas survivre à son chef de clan, le vieux Celte à débarrasser ses compagnons d'une bouche inutile par une fin volontaire, tout cela n' est-ce pas de l'altruisme ? il ne faut pas dire  comme on l'entend souvent que l'altruisme esr né de l'égoïsme. En fait, ces deux ressorts de la conduite humaine se sont trouvés dès l'origine dans les consciences humaines...

Repost 0
Published by odette trupin - dans éthique
commenter cet article