Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

En ouvrant ce blog, je suis très consciente du privilège que me confère cet outil exceptionnel de communication dont nos grands maîtres de la littérature auraient pu faire un si bel usage !

Désormais,je pourrai communiquer, échanger, alerter, informer, débattre, et les thèmes  de préoccupations ne m'ont pas manqué ..tout au long de ma vie professionnelle de professeur de français, d'inspectrice pédagogique régionale, d'Inspectrice d'Académie puis de Députée à l'Assemblée Nationale..

je sollicite l' indulgence car cette pratique, nouvelle pour moi , risque de me désarçonner parfois..

Odette Trupin

18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:28

La majorité des personnes  interrogées choisissent de terminer leur vie à domicile..  On n'a jamais entendu quelqu'un dire: "je suis très heureux de rentrer bientôt en maison de retraite.."

C'est cette perspective qui constitue une chance à la vieillesse , une chance de vivre ..

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 21:01

La famille,ce n'est pas seulement le sang qui la constitue, ce sont les gens qui la composent. Des gens qui sont liés les uns aux autres par le temps,l'expérience et la durée. Les liens que nous nouons avec les autres sont le fruit des émotions , de notre réceptivité face à leur demande, de notre soutien mutuel. L' attachement d'un enfant pour ses parents n' a parfois rien à voir avec le fait qu'ils l'ont mis au monde. Cet attachement résulte  essentiellement des contacts constants qu'il a avec ceux qui le nourrissent, le guident et en qui il a confiance...

 

 

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 17:34

Il est de notoriété publique qu'une grand-mère est  très indulgente; elle passe plus de choses à ses petits- enfants qu'elle n'en aurait toléré de ses enfants. Les mêmes bêtises semblent moins graves, les interdits s'évaporent, les règles s'assouplissent, contre l'avis des parents d'ailleurs, et il apparaît soudain bien plus urgent de profiter des bons moments que de respecter l'ordre des coussins sur le canapé. Le coeur s'attendrit-il avec l'âge ou est-ce l'effet d'une certaine sagesse ?

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 17:19

La famille représente une des plus hautes valeurs morales de notre société. mais que faut-il penser de l'évolution actuelle et quel doit être de nos jours et chez nous, le statut de la famille? A priori, deux conceptions contraires s' opposent :
la conception traditionaliste où la famille apparaît comme la gardienne d'une tradition, d'un idéal, d'un honneur collectif, supérieurs aux individus qui la composent. A l'opposé, la théorie individualiste repose sur les indlvidus qui composent la famille et sur l'affection mutuelle de ses membres. En exagérant ces principes, on peut commettre une double erreur morale...ce qui devrait conduire à mieux cerner les problèmes familiaux actuels ..

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 08:35

La vie n'est que politique. Déjà, dès l'enfance, quand frères et soeurs rivalisent pour capter l'attention de leurs parents, il faut savoir jouer des coudes pour avoir ce que l'on désire. Je suis convaincue que c'est à ce moment que  peuvent commencer les trahisons. La famille   ne  peut -elle être alors un repaire de Judas et le frère bien- aimé n'est-il pas très souvent notre premier ennemi ?

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 13:28

La fraîcheur, la spontanéité, les étonnements  de l'enfant, sont autant d'appels, de stimulants d'invitations, à l'expression et au partage de la tendresse.  Les mamans le savent bien, tous les moments clés de la vie quotidienne y sont favorables: lever, coucher, toilette, repas, jeux..C'est parce que ces actes se répètent des centaines de fois qu'il est capital d'y introduire ce quelque chose de plus qui fera de cet événement ordinaire, un moment privilégié ; il s'inscrira dans le corps et l'imaginaire..aucun de ces instants ne disparaît :  ils résistent à l'usure du temps , restent gravés  au plus profond de l'être qu'ils contribuent à construire...

"la tendresse, c'est une lumière et une chaleur qui persistent dans notre corps même quand il pleut dehors." Paul - 16 ans

Repost 0
Published by odette trupin - dans famille
commenter cet article